CULTURE / SPORT / TOURISME

  • Faire du sport un des leviers de l’orientation et de l’insertion en s’appuyant sur les clubs sportifs pour assurer du coaching et/ou un accompagnement vers les métiers en tension.
  • Compléter l’aide nationale, développée dans le cadre du plan de relance national, par des aides complémentaires ambitieuses pour l’entretien et la restauration des édifices du patrimoine local francilien, qu’ils soient classés monuments historiques ou non.
  • Sur le tourisme, en matière de promotion de la destination Paris – Île-de-France, soutenir et favoriser la fusion des acteurs pour faciliter le dialogue entre l’État et ceux chargés de la mise en œuvre des actions. Pour la promotion de la place de l’Île-de-France en matière d’événements professionnels (salons internationaux, congrès, réunions d’entreprises), favoriser la concentration des moyens de promotion sur une seule entité – au niveau régional pour ne pas disperser les moyens.
  • Pour compléter l’aide nationale, créer un « fonds d’accompagnement et de relance de l’événementiel professionnel » destiné à soutenir les organisateurs de salons professionnels, grand public et de congrès – à travers des subventions directes aux sociétés savantes et associations organisatrices ou d’une aide à la participation d’exposants de ces événements pour encourager les entreprises françaises à réutiliser l’outil événementiel.
  • Soutenir l’accueil de congrès médicaux et scientifiques, d’événements d’entreprises et d’institutions par la prise en charge de certaines de leurs dépenses (soit des organisateurs, soit des participants – dépenses d’accès et de séjour, par exemple).
  • Mettre en place un plan de promotion internationale des salons et événements professionnels en Île-de-France (cible exposants, visiteurs, participants) pour faire revenir, depuis les pays européens d’abord – l’Union européenne est à 70 % le continent d’origine des participants internationaux de nos grands salons leaders –, puis des contrées plus lointaines (Amériques, Asie), les clientèles d’affaires qui auront été privées de rencontres pendant 13, 15, 18 mois parfois…